Vous êtes bel et bien sur le site Internet du CIJAD-CJE de Laporte! En fait, nous nous appelons maintenant Espace Pivot et nos locaux sont désormais au 465, avenue Victoria, local 500 à Saint-Lambert! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter.

Les humains d’Espace Pivot – Micheline

Les humains d’Espace Pivot – Micheline

Puisque derrière chaque humain se cache un potentiel unique, Espace Pivot vous présente une série de portrait des humains uniques qui composent l’organisme. Nous vous présentons aujourd’hui Olivier Guérin.

« Ça fait 25 ans depuis le 1er juillet que je travaille pour l’organisme ! Je suis conseillère en emploi, mais je coache parfois les nouveaux employés qui se joignent à l’équipe et je représente l’organisme à une Table de concertation jeunesse depuis plus de 20 ans.

Je suis particulièrement fière de mon retour aux études à l’âge de 25 ans ou j’ai obtenu un DEC en arts et lettres, une majeure en Arts plastiques et un Bac en développement de carrière.   Mes études, dont un cours en photographie, m’ont permis de redécouvrir ma plus grande passion qu’est la photographie et d’avoir 8 expositions de photo à mon actif. Pour moi, la photo, c’est de capter et d’immortaliser la beauté du moment présent. Acadienne de Paquetville, je suis particulièrement fière du chemin parcouru au niveau professionnel. Inspirée par deux personnes qui ont cru en mon potentiel, j’ai fait un retour aux études à l’âge de 25 ans, donc, à mon tour, j’essaie de faire une différence dans la vie des gens à travers mon travail.

Étant d’origine acadienne, j’ai besoin de contempler la mer et j’aime également marcher en forêt. Ces deux activités me ressourcent et c’est probablement pour cette raison que l’un de mes plus grands rêves serait de visiter la Grèce un jour.

Je suis une personne accueillante, sociable, hypersensible, positive, rieuse, joyeuse, soutenante, persévérante, courageuse, déterminée et engagée. Mais j’apprécie également mes moments de solitude.

Je suis particulièrement sensible aux causes telles que l’alcoolisme, la toxicomanie, l’environnement, les abus chez les enfants et la pauvreté. Ma grande ouverture et compassion envers les autres font en sorte que je suis heureuse de rencontrer des humains “one to one”, de les écouter, de les connaître et de les aider. En retour, je ressens une joie profonde lorsque je fais une différence dans leur vie. L’organisme m’a permis, au fil des années, de faire des rencontres enrichissantes et de découvrir des centaines de récits de vie humaine. Tous les “mercis” et la reconnaissance que je reçois par la suite m’amènent une grande gratitude dans ma vie.

L’organisme m’a également permis de développer des relations significatives avec des collègues inoubliables. J’ai fait des rencontres que je n’oublierai jamais et qui se sont parfois transformées en de belles amitiés avec lesquelles j’ai vécu des fous rires, des pleurs, des deuils et de grands réjouissements. Je me souviendrai toujours, il y a plusieurs années, nous avions été deux jours dans les Cantons de l’Est dans la période de Noël avec toute l’équipe. Nous avions fait un rallye dans la ville de Sutton et une promenade en “slay ride” avec des chevaux. Nous nous sommes fait une bonne bouffe et avons dormi dans un condo. Ce fut un moment chaleureux qui m’a permis de tisser des liens encore plus solides avec mes collègues. — Micheline Léger